NOS PROJETS

Culture des Origines donne à toutes ses actions un sens culturel, environnemental

(développement durable), scientifique et économique. Les  actions s’inscrivent dans le cadre des sources  géographiques et environnementales originelles des patrimoines immatériels. Les matières premières sont à l’origine des actions.

ACTION PHARE
 — CENTRE INTERNATIONAL PLURIDISCIPLINAIRE

 SUR LES ORIGINES DES PATRIMOINES (CIPOP)

C’est au regard des divergences et des désaccords, entre spécialistes sur les sources culturelles des patrimoines que la nécessité d’un espace de dialogues et de confrontations s’est imposée.

Evaluer, comparer, discuter, confronter les recherches, travaux et découvertes entrepris, échanger entre spécialistes (archéologue, paléontologue,  anthropologue, ethnologue, historien, architecte, botaniste, linguiste…) en vue de recherches conjointes afin de faire émerger les sources culturelles les plus probables des patrimoines et mettre en exergue les éléments révélés dans le cadre des recherches, tels seraient les objectifs premiers de la création de cet espace.

Ce lieu de mise en commun de travaux pour étudier les convergences et les divergences permettrait d’appréhender les origines des patrimoines
immatériels avec rigueur et justesse.

Favoriser la connaissance, promouvoir la recherche en vue de mettre en place une « Mémoire », sauvegarde des sources culturelles des patrimoines immatériels, sont aussi les buts de la création d’un tel centre.

Par cette connaissance, il s’agit de favoriser le rapprochement des peuples, premier objectif de la Décennie internationale du rapprochement
des cultures et de Culture des Origines.

Le Centre aurait également un rôle de coordonnateur pour faciliter les travaux sur les origines culturelles des patrimoines immatériels. Il serait un espace d’inventaires.
Il serait une référence pour les universités, les instituts de recherches et autres organismes. Il aurait un rôle fédérateur et pourrait fonctionner à distance grâce aux nouvelles technologies.

Le Centre pourrait être le lieu de colloques ou évènements sur les origines des patrimoines. La création du premier Centre International Pluridisciplinaire sur les origines des patrimoines immatériels pourrait être proposé en Asie Centrale, au Kazakhstan, Etat qui a pris l’initiative de lancer, aux Nations Unies, la Décennie Internationale du Rapprochement des Cultures (2013-2022). Il pourrait bénéficier d’un statut auprès de l’UNESCO.

 

1

AUX ORIGINES DU PARFUM

ENCENS ET PARFUM

 

  • Rencontre pluridisciplinaire franco-omanaise sur la résine oliban, parfum millénaire

Coopération scientifique franco-omanaise sur l’oliban, matière endémique du Sultanat d’Oman, patrimoine naturel et culturel de l’humanité pour le développement de parfums naturels.

Dans le cadre du rapprochement entre le Sultanat d’Oman et la France,  Culture des Origines , en coopération avec les universités omanaises et les sociétés omanaises concernées, propose une réunion au Sultanat d’ Oman, entre  chercheurs  (historiens, archéologues, anthropologues, botanistes, chimistes…) et horticulteurs, extracteurs de résine et  parfumeurs.

  • Exposition "Encens Parfum Millénaire"

Cet événement se voudra contemporain, culturel et scientifique. Il s’attachera, dans ce temps de mondialisation, à ancrer les richesses culturelles et à révéler les apports des cultures et des civilisations au patrimoine immatériel du parfum à travers l’Histoire.

2

AUX ORIGINES

DU TEXTILE

Projet d’exposition « Mémoires vivantes des mondes textiles » : valoriser les artisans des textiles dans le monde, dépositaires de savoir-faire millénaires.

© Design Agathe Roux

Culture des Origines
26 rue Fabert France – 75007 Paris